Portage salarial : définition, fonctionnement, comment calculer ?

Le portage salarial est une solution innovante qui permet de créer une activité professionnelle indépendante tout en préservant la sécurité sociale des salariés. Cette nouvelle forme d’emploi s’est considérablement développée ces 15 dernières années et emploie aujourd’hui environ 90 000 personnes en France. Voici tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez devenir consultant en portage salarial.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Ce type d’emploi est une relation contractuelle entre trois parties : un consultant en portage d’une part, une entreprise de portage d’autre part, et enfin une entreprise cliente. Cette relation tripartite permet au consultant embauché par la société de portage d’effectuer des missions qui appellent son expertise. Et il réalise ses missions pour le compte d’une entreprise cliente de son choix.

Le portage salarial permet ainsi le développement d’activités professionnelles indépendantes tout en préservant la sécurité sociale des salariés classiques. Para ailleurs, le salarié porté perçoit un salaire versé par l’entreprise commanditaire en contrepartie de l’exercice de ses fonctions.

Ce statut est compatible avec différents métiers ou professionnels. Il s’agit notamment :

  • Des cadres et ingénieurs,
  • Des chefs de projet,
  • Les experts dans les métiers du web et du numérique,
  • Des consultants en communication et marketing,
  • Les consultants en ressources humaines,
  • Des consultants en gestion d’entreprise et expert-comptable

Cependant, le portage salarial est interdit dans les activités commerciales (achat et revente). Les services personnels et les professions réglementées (avocats, architectes, pharmaciens, médecins, etc.).

A lire : Comment développer une franchise rentable en six étapes ?

Comment fonctionne ce statut ?

Pour pouvoir  travailler avec ce statut, le consultant doit d’abord trouver un emploi qui correspond vraiment à ses qualifications. Il contacte alors la compagnie de portage pour exprimer son souhait d’héberger ses activités en portage salarial.

Il conclut ensuite une convention de portage, à condition qu’il corresponde au profil que recherche l’entreprise. Ce document précise ses conditions d’admission et formalise ses obligations vis-à-vis de l’entreprise recruteur et réciproquement. Ce contrat de travail est signé dès que le salarié porté accepte la première mission et signe un contrat de service avec le client. Le consultant en portage salarial va fournir le service selon les conditions préalablement négociées. Les missions sont facturées par la société de portage qui versera une partie des frais sous forme de salaire après déduction des impôts obligatoires et des frais administratifs.

Par conséquent, cela implique l’application de droits et d’obligations tant aux employeurs qu’aux employés. Le portage salarial est de ce fait un procédé innovant qui offre de nombreux avantages aux salariés.

La société de portage prend en charge les démarches administratives

Inutile de le cacher :

Le fait de travailler à son propre compte demande beaucoup d’efforts personnels, et parfois cela s’avère incompatible avec une vie personnelle vraiment épanouie. Avec toutes les démarches de prospection et de négociation, de finalisation des commandes et de toutes sortes de tâches administratives, les heures de travail s’accumulent impitoyablement. Et la vie privée ne trouve que trop peu de place.

Mais dans le cadre d’un portage salarial, c’est à la société commanditaire de prendre en charge la partie administrative pour le compte du consultant, comme c’est le cas dans toutes les entreprises traditionnelles. Elle facture les missions l’intervention, encaisse les honoraires payés par le client, calcule et déclare les cotisations sociales. Ce sont là autant de tâches rébarbatives et énergivores que le portage salarial permet au travailleur de rayon de son emploi du temps et de ses préoccupations.

Les employés sont vraiment concentrés sur les missions à eux confiées

Puisque la gestion des tâches administratives est confiée à l’entreprise de portage, le salarié porté n’est plus obligé de mélanger la gestion de son cœur de métier et la gestion de l’entreprise. Le portage salarial permet alors au travailleur de réaliser davantage de missions pour augmenter ses ventes. Ou au contraire, pour permettre à ses proches de profiter de son temps libre.

Autonome, au sens propre du terme et maître de son temps, le salarié porté mettra en œuvre les mesures commerciales qu’il juge les plus appropriées pour atteindre ses objectifs. Toutefois, le portage salarial permet également au travailleur de consulter l’équipe de la société commanditaire. S’il a besoin d’une assistance en matière de communication ou d’acquisition de clients.

Les salariés portés ont également la possibilité de suivre des formations gratuites et d’être conseillés pour faire évoluer leurs offres, compléter leurs connaissances techniques et améliorer leur discours commercial.

Sur quelle base est calculé le salaire d’un salarié porté ? 

Ce que vous devez d’abord savoir sur le calcul des salaires en portage salarial c’est que les sociétés de portage proposent des outils de simulation de paie en ligne. Ces outils modernes peuvent être utilisés pour voir avec précision les revenus que vous tirerez de vos services ou missions.

Sachez que le travail d’un salarié porté n’est généralement pas effectué à temps plein. Il est donc conseillé de se baser sur le taux journalier moyen (TJM) et de le multiplier par le nombre de jours travaillés pour avoir une idée précise sur le calcul du salaire net à la fin du mois. Notez cependant que le calcul en portage salarial ne s’arrête pas à ce seul critère.

En effet, le salaire net obtenu sera réduit de près de la moitié (entre 51% et 60% de votre facturation) après application de diverses taxes telles que :

  • Les frais administratifs (taxes fiscales et para-fiscales comprises),
  • Cotisations patronales (43%),
  • Et les cotisations salariales (22 %).

Par conséquent, il est plus ou moins difficile de pouvoir calculer le salaire du salarié porté. Il est pour cela conseillé de le faire avant de commencer le service. C’est d’ailleurs un facteur important à considérer afin de savoir quelle société de portage salarial choisir.

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.