Aujourd’hui, la communauté HubMODE aborde le thème Parcours 5 issu du MOOC Start-Up MODE : l’étude de marché.

Le but d’une étude de marché est d’analyser les potentiels et les risques du marché que vous avez en tête pour trouver de nouvelles opportunités !

Elle sert à prouver le degré de viabilité de votre projet de création d’entreprise.

Elle se fait en « dynamique » : on y décrit l’existant mais également les tendances qui animent le marché.

L’étude de marche met en exergue 4 éléments de manière détaillée :

Étant donné que la clientèle ciblée est déjà un thème que nous avons abordé au tout début ( Connaître ses consommateurs ou comment assurer la viabilité de sa marque de mode ), nous allons nous focaliser la concurrence et la législation.

Dans un premier temps, il faut rappeler que tout entrepreneur qui veut se lancer dans la mode en créant sa marque doit très bien connaître ses concurrents.

2 raisons justifient cette démarche : connaître ses concurrents en profondeur permet de comprendre  leurs positionnements sur le marché :

À qui vendent ils ?

À quel prix ?

Et comment ?

C’est un travail de détective et d’anthropologue, il faut tenter de trouver le plus d’informations possibles sur eux et elles ne sont pas forcément sur le web !

Ainsi, échanger et rencontrer des professionnels permet de récolter des informations précieuses.

Il faut ensuite analyser leur comportement business : pourquoi ont-ils pris telle ou telle décision ou direction ?

Dès que ce sera fait, vous serez plus à même de trouver des axes de différenciation efficaces pour prouver l’originalité et l’authenticité de votre message par rapport aux autres marques concurrentes.

Dans un second temps, un entrepreneur de mode se doit de se renseigner sur l’environnement législatif de son pays au moment de créer sa marque.

Il doit connaître les règles de la consommation en vigueur, les normes concernant les produits, leur composition et leur étiquetage ainsi que la législation des entreprises et leurs obligations.

Ces normes sont parfois différentes d’un pays à l’autre.

Un créateur de mode doit également être bien renseigné concernant les droits du marketing et de la concurrence : tromper le consommateur en ayant recours à des pratiques déloyales peut coûter très cher (les peines peuvent aller jusqu’à 300.000€ d’amende, accompagnée de 2 ans d’emprisonnement).

Certes, il est impossible de connaître toutes les juridictions en vigueur, c’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à consulter un avocat en phase projet afin d’éviter des erreurs graves.

Faire son étude de marché de manière sérieuse et approfondie permet de  de convaincre des investisseurs potentiels et de viser juste sur un marché encombré.

Reda KEDDEREN, Content Manager at HubMODE.


Pour que les créateurs et les entrepreneurs de mode puissent avoir accès à toutes les ressources nécessaires et réussissent dans leur parcours, nous avons besoin de votre soutien : https://fr.ulule.com/moocs-hubmode/

Chaque contribution nous rapproche de notre objectif initial, mais il ne nous reste plus que 49 JOURS pour faire bouger les choses dans la mode !