Hubmode existe grâce à la qualité de ses formateurs. Aujourd’hui, nous sommes allés échanger avec Sandra Wielfaert.

Elle conçoit et anime la formation « Développer des collections plus responsables » pour Hubmode.

 

                                                                 

Linkedin de Sandra Wielfaert

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

 

J’ai toujours voulu travailler dans la Mode, probablement inspirée par ma grand-mère qui était couturière. J’adorais traîner dans son atelier pour jouer avec les chutes de tissus et fabriquer des vêtements.

 

J’aurais souhaité être styliste, mais mes parents ont préféré des études différentes aussi j’ai intégré une école de commerce où je me suis rendu compte que la Mode me serait tout autant accessible avec ce parcours. J’ai donc fait tous mes stages dans le secteur et je me suis spécialisée avec le DESS Mode et Création de l’Université Lumière Lyon 2.

 

A l’issue de mes études, j’ai travaillé pendant 10 ans pour des marques et des enseignes de Mode en tant qu’assistante, puis chef de produits, chef de marché et  enfin directrice des collections et des achats. En 2007, j’ai lancé mon activité de conseil dans les achats de Mode autour de trois axes : le collectioning, le budget et l’organisation. Ce qui me plaît dans le conseil, c’est de rencontrer des entreprises qui ont chacune leurs problématiques, leur propre fonctionnement et cela amène à réfléchir différemment, à s’ouvrir à d’autres façons de faire, à s’adapter et se remettre en question.

 

Au fil des missions réalisées et des problématiques exprimées, un nouveau projet s’est dessiné – celui du développement durable dans la Mode – et j’ai réorienté mon activité sur cette thématique. Développer des collections différemment, en ayant moins d’impacts négatifs, voire des impacts positifs, est possible et aujourd’hui j’ai envie de contribuer à faire évoluer les choses. D’une part en sensibilisant les acteurs du secteur (professionnels et étudiants) mais également en accompagnant les entreprises dans la mise en place de démarches plus responsables. Je collabore en ce sens avec le label LUCIE qui est le label de référence en France en matière de RSE.

 

Parallèlement à cette activité de conseil, d’autres opportunités se sont présentées ayant toutes en point commun le développement durable : j’ai ouvert une boutique de prêt-à-porter Ekyog en commission-affiliation, je suis Slasheuse (vente à domicile) pour la marque de vêtements cosmétiques Marie & Marie et je donne des cours les écoles de Mode IFA Paris et Mod’spe sur les achats et la Mode responsable.

 

 

                   

 

Comment êtes-vous devenue formatrice pour Hubmode?

 

Former des étudiants est quelque chose de très motivant. Ce sont les futurs professionnels du secteur et j’ai envie de partager avec eux mon expérience professionnelle, de leur donner des clés pour réussir dans les rôles qui seront les leurs demain et surtout de leur donner les clés pour qu’ils soient rapidement opérationnels dans leur futur métier.

 

Avec les entreprises, c’est une autre façon d’aborder la formation, encore plus intéressante parce qu’on échange avec des professionnels et les ateliers sont axés sur leurs problématiques auxquelles on s’attache à trouver des solutions. C’est vraiment très enrichissant des deux côtés.

 

J’ai commencé la formation professionnelle dans le cadre de mes missions de conseil et aujourd’hui je fais partie des formateurs Hubmode. Cela fait plusieurs années que je suivais Annick Jehanne dans ses activités car j’avais vu sur les réseaux sociaux que nous avions des centres d’intérêt professionnels communs.

 

J’avais notamment assisté à l’une de ces conférences sur la Mode responsable co-animée avec Arielle Levy de l’Herbe Rouge et j’ai été très intéressée par le lancement des MOOCS. C’est finalement récemment que nous sommes rentrées en contact et les valeurs, les projets HUBMODE m’ont tout de suite parlé, on est vraiment en phase ! HUBMODE, c’est pour moi un environnement très stimulant avec une vraie force, sa dimension collaborative.